Les 5 erreurs à ne pas faire dans les paris en ligne

Les 5 erreurs à ne pas faire dans les paris en ligne

Lorsque nous suivons de près un sport, cela nous permet d’aiguiser notre œil sur celui-ci. Cet intérêt porté nous permet de mieux comprendre les enjeux et les spécificités qu’il génère afin de mieux anticiper nos paris. Nombreux sont les amateurs de sport qui aimeraient mettre un peu de beurre dans les épinards grâce aux paris sportifs. Et pourtant, ils sont peu à pouvoir se targuer d’avoir un réel retour sur investissement positif. Voici donc ici les 5 erreurs à ne pas faire pour réussir ses paris en ligne.

Erreur 1 : Ne placez pas de paris sur un coup de tête

C’est la base d’un pronostic réussi. Il est impératif d’être en bonne condition physique et mentale pour que votre pari soit un succès.

Alors évidemment il y a toujours des exceptions qui confirment la règle, mais si vous voulez vraiment gagner aux pronostics sportifs sur du long terme, n’investissez pas votre argent lorsque vous êtes fatigué, que vous sortez d’une journée de travail épuisante, ou encore que vous êtes sous le coup de la colère.

Vous devez prendre le temps d’analyser la ou les rencontres qui vous seront profitables.

Erreur 2 : Évitez de miser sur votre équipe préférée

Tout comme il est important de placer un pari lorsque vous êtes en pleine possession de vos moyens, vous devez mettre un point d’honneur à être le plus lucide possible sur la rencontre qui vous intéresse. De ce fait, ne tentez pas le diable à miser sur votre équipe de cœur. Vous la supportez, vous allez l’encourager, donc vous allez avoir tendance à ne pas être objectif sur le match.

Dans la mesure du possible, privilégiez les formations pour lesquelles vous n’avez pas d’opinion, aussi bien positive que négative.

Car si vous allez avoir tendance à être (trop) optimiste pour votre équipe préférée, le piège est que vous allez inconsciemment souhaiter un résultat négatif pour un club que vous n’appréciez pas.

Erreur 3 : Ne misez pas sur des championnats exotiques

Pris dans une frénésie de paris, vous vous essayez à pronostiquer l’issue d’une rencontre d’un championnat que vous ne connaissez pas.

Si les statistiques que vous avez consultées peuvent vous donner raison sur le papier, les paris sportifs ne sont pas des sciences exactes. Un élément imprévu peut vite changer la physionomie de la rencontre et faire que votre cote qui était pourtant basse soit incorrecte.

Concentrez-vous vraiment sur les championnats que vous connaissez bien afin d’avoir un œil plus avisé.

Erreur 4 : Évitez les cotes trop basses

Dans la mesure où des imprévus peuvent gâcher votre pronostic que vous pensiez immanquable, il n’est pas judicieux de placer de l’argent sur des cotes trop proche de 1.00. Le rapport sera déséquilibré entre le risque pris et le gain hypothétique.

Il faut bien avoir en tête qu’un pari, même s’il a une cote de 1.05, n’est pas certain de passer. Dites-vous qu’en dessous de 1.30, il n’est pas judicieux de miser sur cote simple. Vous ne seriez pas gagnant sur du long terme.

Par contre, ces cotes basses peuvent vous servir de complément pour réussir un combiné de 3 – 4 rencontres. Ajoutez des cotes entre 1.15 et 1.50 à un pari plus risqué entre 1.50 et 2.50, par exemple, pour obtenir une cote finale attractive tout en limitant le risque d’échec.

Erreur 5 : Ne tentez pas de trop gros combinés

C’est mathématique : plus vous allez cumuler de rencontres, plus vous aurez de probabilités que votre combiné soit perdant. Il n’est déjà pas simple de remporter un pronostic qui comprend 2 ou 3 matchs, imaginez si vous pariez 8 à 10 rencontres différentes.

Alors oui sur le papier vous allez en théorie remporter le jackpot, mais la réalité est que vous aurez surtout perdu naïvement votre mise de départ.

Les grands pronostiqueurs vous le diront : il est préférable de cumuler des gains modestes pour gagner aux paris sportifs sur du long terme.

Maintenant que vous avez pris connaissance des erreurs à ne pas faire, vous avez toutes les clefs en main pour réussir vos paris.

Prenez le temps de bien analyser l’état de forme des deux équipes, de relever si l’une d’elles devra composer sans un ou plusieurs joueurs majeurs, de noter si l’enjeu de la rencontre est différent pour l’une des formations, et vous verrez votre porte-monnaie se remplir significativement.