Parier sur la Coupe
du Monde 2018 :
les paris
sont ouverts !

Parier sur la Coupe du Monde 2018 : les paris sont ouverts !

Les trente-deux équipes qui disputeront la Coupe du monde 2018 connaissent depuis le 1er décembre dernier l'identité des adversaires qu'elles affronteront durant la phase de poule. Cette Coupe du monde s’annonce aussi passionnante qu’indécise.

Faisons un état des lieux des forces en présence.

Une première pour deux nations

Deux pays vont participer pour la première fois à une Coupe du monde de football : l’Islande et le Panama. L’Islande, auteur d’un bel Euro 2016, est parvenue à se qualifier directement pour ce Mondial en s’emparant de la première place de son groupe de qualification.

Les Scandinaves ont terminé devant la Croatie, l’Ukraine et la Turquie. L’Islande deviendra le 16 juin prochain la nation la moins peuplée à participer à une Coupe du monde de football. Le Panama a décroché son billet pour la Russie en terminant troisième de la zone CONCACAF (Amérique du Nord, Centrale et Caraïbes). Ils ont, notamment, terminé devant les États-Unis qui font partie des grands absents de ce Mondial.

Le tirage de la France

La France a été épargnée par le tirage au sort. Les Bleus se retrouvent dans un groupe largement à leur portée avec le Pérou, le Danemark et l’Australie. Ils ont ainsi évité des nations telles que l’Espagne, l’Uruguay, l’Angleterre et la Colombie qui se trouvaient dans le chapeau.
Ils devraient se disputer la première place du groupe avec le Danemark qu’ils affronteront lors de la dernière journée.

Il faudra se méfier des Danois qui comptent dans leurs rangs plusieurs joueurs de talent (Christian Eriksen, Kasper Schmeichel, Andreas Christensen, …).

Les cotes du groupe C :

Les principaux favoris

L’Allemagne, qui a une cote de 5 pour la victoire finale sur Parions Sport, est favorite à sa propre succession. Néanmoins, la Mannschaft n’aura pas la tâche facile.

Seules deux équipes dans l’histoire de la Coupe du monde sont parvenues à conserver leur titre : le Brésil, sacré en 1958 et 1962 ainsi que l’Italie en 1934 et en 1938.

La France, le Brésil, l’Espagne, ont également le potentiel pour être champions du monde. Il ne faut pas non plus oublier le Portugal, champion d’Europe en titre.

L’Argentine, en difficulté durant les éliminatoires, aura également sa carte à jouer.

Les cotes des principaux favoris

Les principaux outsiders

Le Chili, les Pays-Bas et l’Italie auraient pu figurer parmi les principaux outsiders de cette Coupe du monde 2018. Mais tous ont échoué dans leur quête de qualification.

L’Angleterre dispose d’un effectif suffisamment solide pour espérer titiller les meilleures nations.

On attend également beaucoup de la Belgique qui a fait d’énormes progrès ces dernières années.

L’Uruguay avec son duo d’attaque Suarez – Cavani aura également son mot à dire. L’effectif de la Russie, pays organisateur, semble trop léger pour espérer rivaliser avec les meilleures nations. Néanmoins, à domicile et avec l’appui du public, une surprise est toujours possible.