Parier sur l’Euro 2020

Parier sur<br />l’Euro 2020

Le petit bonheur des années paires, c’est la compétition internationale en fin de saison. Le 12 juin prochain, et pendant un mois, ce sera l’ouverture du seizième championnat d’Europe des nations. Comme il y a quatre ans, ce sera une compétition entre 24 équipes, avec un seul vainqueur à la fin évidemment. Mais pour la première fois de l’histoire, aucun pays organisateur n’a été choisi et le tournoi se déroulera aux quatre coins de l’Europe, dans 12 villes hôtes.

Et les paris sont d’ores et déjà ouverts : https://www.enligne.parionssport.fdj.fr/paris-football/euro-2020/euro-2020

Les Bleus

La magie de cette nouvelle formule, c’est qu’on ne connaît pas encore tous les qualifiés, les quatre derniers étant issus des barrages de Ligue des Nations. C’est ainsi que la France ne connaît que deux de ses trois adversaires en poule. Suffisant pour savoir qu’il s’agit du fameux « groupe de la mort ». En effet, les Bleus affronteront le Portugal tenant du titre et l’Allemagne revancharde après un mondial raté. Si les hommes de Didier Deschamps peuvent s’inquiéter de ce gros groupe, après avoir eu l’habitude de rentrer plus tranquillement dans ses compétitions, ce sont surtout les autres qui doivent trembler de tomber si tôt sur la France. Seule réserve : le nombre élevé de grosses blessures cette saison chez les champions du monde (Pogba, Lloris, Tolisso, Umtiti, Hernandez, Thauvin) et chez ceux qui pouvaient les remplacer (Coman, Laporte).

Les favoris

A l’heure d’aborder l’Euro 2020, de nombreux favoris naturels pourront miser sur leur esprit de revanche pour glaner un surplus de motivation. L’Espagne et l’Allemagne, les deux mastodontes du continent ces dernières années, voudront reconquérir leurs trônes avec leur nouvelle génération après une Coupe du Monde très décevante. Quant à l’Italie, même pas qualifiée pour le dernier Mondial, la reconstruction est encore plus nécessaire et part sur de solides bases vu l’impressionnant sans faute réalisé lors des éliminatoires. La seule autre équipe à avoir réalisé le 30 points sur 30, c’est la Belgique. Probablement l’effectif le plus complet avec la France, les Belges auront à cœur d’oublier la difficile défaite en demi-finale de 2018. Quant au Portugal, vainqueur des deux dernières compétitions européennes (Euro 2016 et Ligue des Nations), et à la jeune Angleterre, il s’agira de continuer sur sa lancée.

Les surprises

Mais dans chaque compétition internationale, et c’est ce qui fait leur charme, tout peut arriver. Les Pays-Bas, privés du Mondial 2018 et de l’Euro 2016, pourront compter sur l’ultra-talentueuse génération de l’Ajax pour revenir sur la scène internationale par la grande porte. Autres nations mineures qui peuvent tirer leur épingle du jeu : le Pays de Galles de Gareth Bale, toujours très performant pour son pays qu’il a déjà emmené en demies lors de la précédente édition, et la Turquie qui a montré de quoi elle était capable face à la France. Mais la vraie question est : qui sera l’Islande de 2020 ? Le Kosovo, pas encore qualifié mais déjà très attachant, serait parfait pour enfiler le costume de « petit pays qui réalise un exploit ».