Que penser du mercato marseillais ?

Que penser du mercato marseillais ?

On promettait l’enfer à l’Olympique de Marseille durant ce mercato estival, avec une obligation de vendre bon nombre de joueurs cadres pour équilibrer les comptes. Et finalement, le club phocéen n’a perdu que deux joueurs - Maxime Lopez et Bouna Sarr – auxquels on peut ajouter le départ de jeunes joueurs qui n’entraient pas dans les plans d’André Villas-Boas (Lihajdi et N’Kounkou pour des départs définitifs, Dia et Ali Mohamed pour des prêts). Mieux, l’OM a même réussi à élargir son effectif en vue de son retour en Ligue des champions, avec l’arrivée de cinq nouvelles recrues.

Les recrues estivales marseillaises

- Pape Gueye : première recrue olympienne cet été, Pape Gueye a tout du très bon coup. Arrivé libre après un imbroglio avec Watford, le grand espoir formé au Havre aura sa carte à jouer dans la rotation au milieu de terrain, notamment pour suppléer Boubacar Kamara devant la défense.

- Leonardo Balerdi : choix d’André Villas-Boas, le jeune argentin aura à cœur de relancer (ou lancer) sa carrière en Europe après avoir fait banquette à Dortmund. Numéro trois dans la hiérarchie des défenseurs centraux derrière Alvaro et Caleta-Car, il devrait avoir l’occasion de se montrer. A voir si ça vaudra le coût de lever son option d’achat.

- Yuto Nagatomo : un joueur d’expérience, qui connaît bien la Ligue des champions, et pour zéro euro. Si le Japonais de 34 ans ressemble plus à une solution de dépannage pour cette année, son recrutement ne représente pas un énorme risque. Et surtout, Jordan Amavi a enfin une doublure.

- Luis Henrique : c’est la principale inconnue du mercato olympien. Le Brésilien de 18 ans est censé venir concurrencer Payet, Thauvin et Benedetto sur le front de l’attaque marseillaise, mais sera-t-il prêt dès cette saison ? C’est en tout cas un gros pari sur l’avenir.

- Michaël Cuisance : réalisé dans les dernières heures du mercato, c’est le coup le plus ambitieux de l’OM cet été. Le jeune milieu de terrain est en quête de temps de jeu après son passage au Bayern, et Marseille a tout pour le faire exploser pleinement.

Est-ce suffisant au vue des échéances prochaines de l’OM ?

En faisant le choix de parier sur la jeunesse, l’Olympique de Marseille n’a pas recruté de joueurs susceptibles d’être titulaires tout de suite (hormis peut-être Cuisance). En revanche, en étoffant son banc, André Villas-Boas a eu ce qu’il voulait en élargissant un effectif trop restreint l’année dernière. Il semble que l’OM devra tout de même se renforcer dès cet hiver à deux postes : celui de latéral droit (Bouna Sarr n’a pas été remplacé avec l’échec du recrutement de Joakim Maehle dans les dernières heures du mercato) et encore et toujours celui de numéro 9.