Quel club français pour aller au bout en Ligue Europa ?

Quel club français pour aller au bout en Ligue Europa ?

La saison dernière, la France a cru pouvoir décrocher une Coupe d’Europe avec la finale de Ligue Europa de l’OM. Cette année encore, les plus grandes chances des équipes françaises sur la scène européenne se situent peut-être en C3. Petit tour des forces en présence.

OLYMPIQUE DE MARSEILLE

Les plus sceptiques parleront d’un parcours facilité par le tirage au sort, et les plus optimistes préféreront retenir que l’OM a accompli quelque chose d’inédit en quatorze ans pour le football français.

Finaliste de la Ligue Europa la saison dernière, l’effectif marseillais a forcément pris goût à la scène européenne et voudrait bien revivre une telle aventure. Pas qualifié pour la Ligue des champions, c’est encore en C3 que l’OM va sévir. Dans un groupe compliqué mais abordable – Lazio Rome, Eintracht Francfort et Apollon Limassol – Marseille va tenter de s’en sortir plus facilement que l’année dernière. Et après, encore une fois, tout sera possible. Surtout que Marseille semble enfin capable de s’imposer dans les gros matchs cette saison, en témoigne sa victoire face à Monaco cette saison, première depuis 2010. Histoire de redevenir « à jamais les premiers ».

GIRONDINS DE BORDEAUX

Mine de rien, c’est déjà une petite victoire d’avoir atteint les phases de poule pour les Girondins de Bordeaux. Au cœur d’un été très agité avec la perte de la pépite Malcom, le départ surprise de Gustavo Poyet, la venue avortée de Thierry Henry et l’arrivée en catastrophe de Ricardo, les Bordelais sont tout de même parvenus à passer deux tours pour se hisser là.

Face à Mariupol et surtout La Gantoise, tombeur de l’OL la saison dernière en Ligue des champions. Quand on se souvient de la désillusion face au modeste club de Videoton l’année dernière, il y a un vrai progrès. Difficile cependant d’imaginer les Girondins aller très loin en Ligue Europa. Dans un groupe solide composé du Zenit, du Slavia Prague et de Copenhague, Bordeaux risque de se concentrer d’abord sur le championnat et de délaisser cette Ligue Europa.

STADE RENNAIS

Ça fait très, très longtemps que le Stade rennais n’a pas été aussi sexy. Moqué pour sa réputation de loser et sa capacité à gâcher son potentiel, Rennes peut largement reprendre espoir. Qualifiés tranquillement et directement pour la Ligue Europa la saison dernière alors que tout était bien compliqué au début de l’année, les hommes de Sabri Lamouchi ont l’air partis pour bien figurer cette année en Ligue 1.

Alors qu’un quatuor offensif incroyable pourrait se mettre en place dans les semaines à venir – Ismaïla Sarr, Clément Grenier, Hatem Ben Arfa et Mbaye Niang -, Rennes a également les moyens de sortir des poules de Ligue Europa. Car ce sont bien eux qui ont hérité du groupe le plus facile avec le Dynamo Kiev comme plus grosse écurie, ainsi que Jablonec et Astana. Et ce serait un exploit, car Rennes n’a jamais gagné un match de poule en C3...

LES DÉCHUS DE LA LIGUE DES CHAMPIONS

Dans le meilleur des mondes, les trois clubs français se qualifient pour les huitièmes de finale de Ligue des champions. Mais ça se passe rarement comme ça. S’ils finissent troisièmes de leurs groupes, ils seront reversés en Ligue Europa. Une éventualité à laquelle pourrait se préparer Monaco, car ce sera dur face à l’Atlético et à Dortmund. Mais on n’est jamais à l’abri d’une déconvenue de l’OL comme l’année dernière, et même du PSG qui va devoir se débarrasser de Liverpool, Naples et Belgrade. Peut-être le moyen le plus direct de remporter une Coupe d’Europe sous l’ère qatarie ?